Matan Porat

Lundi 23 septembre à 20h • Saint-Pierre-des-Cuisines

L’extrême attention portée à la construction de ses programmes distingue Matan Porat depuis ses débuts ; on en aura une fois de plus la preuve avec un passionnant récital sur le thème « de l’aube à la nuit ». Du Grégorien à Scriabine, de Liszt à Debussy ou Beethoven, il promet de mettre continûment en valeur « le son magnifique et le souffle de l’expression musicale » que le New York Times salue chez cet ancien élève de Murray Perahia.

Lux est un programme visionnaire autour du thème de la lumière. Douze pièces, choisies parmi un répertoire s’étendant sur douze siècles, accompagnent le déroulement d’une journée, de l’aube à la tombée de la nuit. À chaque phase du jour correspond une pièce, avec sa lumière particulière.

Chant Grégorien : Introitus Lux Fulgebit

Schumann : Chants de l’Aube op. 133 – 1er mvt « Dans un tempo tranquille, ré majeur »

Debussy : La Cathédrale engloutie
Prélude à l’Après-midi d’un faune • LISZT Harmonies
du Soir – Etudes d’exécution transcendante

Beethoven : Sonate « l’Aurore » n° 21 en do majeur op. 53
Sonate n° 14 op. 27, n° 2 «Mondscheinsonate» – I. Adagio sostenuto

Pintscher  : Whirling tissue of light

Scriabine : Sonate n° 4 en fa dièse majeur, op. 30 « Mer de Lumière »

Ades : Darknesse Visible (arr. Porat) • BARTOK Night Music – «Out of Doors»

Chant Grégorien : Exortum est in tenebris

Facebook
Twitter
Instagram