27 octobre 2016 à Budapest
- Haydn : Variations en fa mineur
- Liszt : Triomphe Funèbre du Tasse S517
- Liszt : Funérailles S173
- Haydn : Sonate Hob 16:46
- Liszt : Gretchen
- Liszt : Mephisto Valse n°2

19 mars 2017 à Portet sur Garonne
- Hahn : Le Rossignol éperdu (ext.)
- Debussy : L’Isle Joyeuse
- Liszt : Dans les bois
- Liszt : La ronde des lutins
- Liszt : Totentanz

13 et 19 mai 2017 à l’Union et à Tournefeuille
- Hahn : Le Rossignol éperdu (ext.)
- Alkan : Etude n°12 op.39 "Le Festin d’Esope"
- Chopin : Sonate n°3 en si mineur, op.58

4 septembre à Batumi en Géorgie
- Saint-Saëns : Concerto pour piano n°2

Nathanaël Gouin

Nathanaël Gouin figure parmi les jeunes pianistes les plus prometteurs de sa génération. Soliste et chambriste recherché, il se produit en Europe, en Asie, ou encore aux Etats Unis lors de nombreux concerts. Invité à donner des concerts dans le cadre de festivals tels que les Folles Journées de Nantes ou la Roque d’Anthéron, ou dans des salles telles que le Palais des Beaux Arts de Bruxelles, la Cité de la Musique à Paris, ou encore la salle Rameau à Lyon, il se produit fréquemment avec orchestre ainsi qu’en
récital. Nathanaël Gouin collabore par ailleurs avec 
de nombreux ensembles tels que le Philharmonique 
de Liege , l’orchestre National d’Ile de France, le
Brussels Philharmonie, ainsi que le Choeur de Radio
France. Passionné également de musique de
chambre, il partage l’affiche avec de brillants musiciens tels que Maria-Joao Pires, Gary Hoffman, Augustin Dumay, Jean Claude Pennetier, les Quatuors Voce et Cavatine, Bruno Delepelaire, Michel Dalberto, Francois Salque, José Van Dam, Raphaël Pidoux, Raphael Severe ou encore Fabrice Millischer. Né en 1988, Nathanaël Gouin commence l’étude du piano et du violon à l’âge de 3 ans. Formé au Conservatoire de Paris, à la Juillard School de New York, mais également aux Hochschule für Musik de Freiburg et de Munich, il fut aussi en résidence à la Chapelle Musicale Reine Elizabeth de Belgique, auprès de Maria Joao Pires, qui le présente ainsi au public dans le cadre du projet Partitura depuis 2014, concept qui allie différentes générations de musiciens dans le partage de la scène. En 2016, l’enregistrement du concerto pour piano et orchestre d’Edouard Lalo avec l’Orchestre Symphonique de Liège placé sous la direction de Jean-Jacques Kantorow (Label Outhere) reçoit les meilleures critiques. Nathanaël Gouin a également fondé un duo Piano Violon avec Guillaume Chilemme, dont le premier enregistrement remarqué des sonates de Ravel et Canal est paru en 2014 (Maguelone). Un album Schubert est également attendu en 2017 sous le label Aparté. Il est lauréat de nombreux concours internationaux, tel que le Concours « Johannes Brahms » à Pörtschach -Autriche - (1er prix), le concours de duos de Suède (1er prix), ou encore le Concours de musique de chambre de Lyon. Il est de plus lauréat de la fondation d’entre- prise Banque Populaire et de la Fondation Meyer, et résident à la Fondation Singer Polignac.