Programme

Bis

Les pianistes

Mardi 8 Septembre - 20h00

Nicholas ANGELICH

Cloître des Jacobins

Mercredi 9 septembre - 20h00

Menahem PRESSLER

Cloître des Jacobins

Jeudi 10 Septembre - 20h00

Amir KATZ

Cloître des Jacobins

Vendredi 11 Septembre - 20h00

Anastasya TERENKOVA

Auditorium Saint-Pierre des Cuisines

Samedi 12 Septembre - 20h00

Joaquin ACHÚCARRO

Cloître des Jacobins

Lundi 14 septembre - 20h00

David VIOLI

Auditorium Saint-Pierre des Cuisines

Lundi 14 Septembre - 20h00

Elisabeth LEONSKAJA

Cloître des Jacobins

Mardi 15 Septembre - 20h00

Llyr WILLIAMS

Cloître des Jacobins

Jeudi 17 Septembre - 20h00

Alexander GAVRYLYUK

Cloître des Jacobins

Vendredi 18 Septembre - 20h00

Kotaro FUKUMA

Cloître des Jacobins

Samedi 19 Septembre - 20h30

François DUMONT

L’Escale

Dimanche 20 Septembre - 16h00 - Entrée libre

Alexandre KANTOROW

Cloître des Jacobins

Lundi 21 Septembre - 20h00

Dana CIOCARLIE

Auditorium Saint-Pierre des Cuisines

Mardi 22 Septembre - 20h00

Pavel KOLESNIKOV

Cloître des Jacobins

Mercredi 23 Septembre - 20h00

Marthe KELLER & Nelson GOERNER

Cloître des Jacobins

Jeudi 24 Septembre - 20h00

Lukas GENIUSAS

Cloître des Jacobins

Vendredi 25 Septembre - 20h00

Christian ZACHARIAS

Cloître des Jacobins

Samedi 26 Septembre - 20h00

Paul LAY

Cloître des Jacobins

Lundi 28 Septembre - 20h00

Lukáš VONDRÁČEK

Cloître des Jacobins

Mardi 29 Septembre - 20h00

Varduhi YERITSYAN

Les Abattoirs

Mercredi 30 Septembre - 20h00

Monty ALEXANDER

Cloître des Jacobins

BACH

  • Partita n°2, en ut mineur, BWV 826

BEETHOVEN

  • Sonate n°21, en ut majeur, « Waldstein », op.53

LISZT

  • Sonate en si mineur
Mardi 8 Septembre - 20h00

Nicholas ANGELICH

Cloître des Jacobins

Aldo Ciccolini comptait Nicholas Angelich parmi ses disciples préférés. Grand habitué du festival, c’est tout naturellement à lui que revient une soirée inaugurale dédiée à la mémoire du maître disparu. Quel plus bel hommage imaginer que la musique de Beethoven et de Liszt par ce poète et coloriste de premier ordre ? Angelich parvient à sonder la part la plus secrète des œuvres pour les faire redécouvrir avec un naturel et une évidence rares.

Carte blanche

Mercredi 9 septembre - 20h00

Menahem PRESSLER

Cloître des Jacobins

La longue carrière chambriste de Menahem Pressler n’est sûrement pas étrangère à l’évidence et à la clarté avec lesquelles les textes musicaux prennent vie sous ses doigts. À 90 ans, le maître américain est le doyen des pianistes en activité et une légende vivante dont chaque concert constitue un irremplaçable moment de partage et d’émotion.

SCHUBERT

  • Quatre Impromptus op.90 D 899
  • Trois Klavierstücke D 946
  • Quatre Impromptus op.142 D 935
  • Wanderer – Fantaisie en ut majeur op.15 D 760
Jeudi 10 Septembre - 20h00

Amir KATZ

Cloître des Jacobins

D’abord formé en Israël, Amir Katz a ensuite poursuivi ses études en Europe, auprès de maîtres tels qu’Elisso Virsaladze. Il mène désormais une active carrière internationale avec un net penchant pour la musique du XIXe siècle. Très attaché à Schubert, dont il a donné l’intégrale des Sonates en public, le pianiste dédie la totalité de son récital à un compositeur qui permet à son lyrisme et à son profond sens narratif de s’épanouir pleinement.

BACH / KEMPFF

  • « Jésus, que ma joie demeure » (ext. Cantate BWV 147)
  • « Je t’appelle, Seigneur Jésus-Christ » BWV 639

MARCELLO / BACH

  • Concerto pour hautbois en ré mineur, BWV 974

BACH

  • Suite Anglaise n°3, en sol mineur, BWV 808

BACH / RACHMANINOFF

  • Prélude, Gavotte et Gigue (ext. Sonate pour violon en mi majeur, BWV 1006)

RACHMANINOFF

  • Variations sur un thème de Corelli op.42
Vendredi 11 Septembre - 20h00

Anastasya TERENKOVA

Auditorium Saint-Pierre des Cuisines

Après des débuts précoces à l’Académie Gnessine de Moscou, Anastasya Terenkova a poursuivi sa formation à Paris. La musicalité et l’engagement de la jeune pianiste s’illustrent dans des interprétations remarquables de relief polyphonique et de vitalité. « Parmi la jeune génération de pianistes, Anastasya Terenkova est une artiste à couper le souffle, dont le talent s’impose toujours avec style et élégance », salue le magazine Diapason.

BRAHMS

  • Variations en fa dièse mineur, sur un thème de Robert Schumann op.9
  • Trois Intermezzi op.117
  • Rhapsodie en sol mineur, n°2 op. 79

CHOPIN

  • Fantaisie-Impromptu, en ut dièse mineur, op. 66
  • Nocturne en fa dièse mineur, n°2 op.15
  • Barcarolle en fa dièse majeur, op. 60
  • Valse en si mineur, op.69 n°2
  • Valse en mi mineur, op. posth.
  • Polonaise en la bémol majeur, op.53
Samedi 12 Septembre - 20h00

Joaquin ACHÚCARRO

Cloître des Jacobins

Joaquin Achúcarro compte parmi les fidèles du Festival et c’est toujours avec un bonheur immense que l’on retrouve un interprète porteur de la plus belle tradition pianistique qui ne cesse d’envoûter son auditoire par sa noblesse et son feu poétique. « J’ai seulement entendu ce son chez Rubinstein » a dit Zubin Mehta de celui que l’on s’impatiente d’entendre dans d’immortelles pages de Brahms et Chopin.

En partenariat avec le Palazetto Bru Zane - Centre de musique romantique française

LISZT

  • Deuxième Ballade en si mineur

BRAHMS

  • Klavierstücke op.119

DUKAS

  • Sonate en mi bémol mineur
Lundi 14 septembre - 20h00

David VIOLI

Auditorium Saint-Pierre des Cuisines

« Un pianiste au toucher lumineux qui unit une technique virtuose à une imagination qui se renouvelle continuellement » a écrit Il giornale della musica à propos de David Violi. Par-delà sa musicalité innée et ses qualités pianistiques, il faut aussi louer chez lui une profonde curiosité qui le conduit à explorer, en collaboration avec le Palazzetto Bru Zane, des ouvrages méconnus du répertoire français. La vaste Sonate de Paul Dukas en sera le témoin.

BRAHMS

  • Sonate n°3 en fa mineur, op.5

LISZT

  • Sonnet de Pétrarque n°104

SCHUBERT

  • Sonate n°19, en ré majeur, op.53 D 850
Lundi 14 Septembre - 20h00

Elisabeth LEONSKAJA

Cloître des Jacobins

Avec Elisabeth Leonskaja, une grande amie de Piano aux Jacobins est de retour, une incomparable musicienne aussi. « Le chemin de Leonskaja est un chemin de cimes, écrivait André Boucourechliev. Par le dépassement de soi, l’exigence, la passion et l’intelligence, elle se place au rang des plus grands ». Dépassement de l’instrument aussi : chez Leonskaja toute démonstrativité disparaît pour laisser libre cours à la seule poésie, faisant de chacun de ses concerts un moment précieux.

BEETHOVEN

  • Sonate n°11, en si bémol majeur, op.22
  • Sonate n°28, en la majeur, op. 101

ALBENIZ

  • Iberia (extraits.)

MOUSSORGSKI

  • Les Tableaux d’une exposition
Mardi 15 Septembre - 20h00

Llyr WILLIAMS

Cloître des Jacobins

Chez Llyr Williams, les moyens techniques et une exceptionnelle palette sonore n’ont d’autre dessein que de servir le compositeur. Beethoven, dont le pianiste gallois fréquente régulièrement en concert les 32 Sonates, illustre l’alliance d’un sens architectural et d’une sensibilité qui singularise cet interprète. Mais c’est en vérité un répertoire extrêmement étendu qu’il possède, autant à son aise chez les Espagnols et les Russes par exemple.

MOZART

  • Sonate en ut majeur, K. 330

SCHUBERT

  • Sonate n°15, en la majeur (op. posth D 664)

CHOPIN

  • Nocturne n°1 op.48
  • Nocturne n°2 op.48
  • Nocturne n°2 op.27

PROKOFIEV

  • Sonate n°6, en la majeur, op.82
Jeudi 17 Septembre - 20h00

Alexander GAVRYLYUK

Cloître des Jacobins

D’origine ukrainienne, Alexander Gavrylyuk avait été remarqué lors de son Premier Prix au Concours Horowitz en 1999. Avec la Médaille d’or du Concours Rubinstein en 2005, sa carrière a véritablement pris son envol. D’une grande force dramatique, son jeu s’est souvent illustré dans le répertoire russe, avec une intensité et une profusion de timbres qui démontrent que brio et poésie vont toujours de pair sous ses doigts.

BACH

- Partita n°2 en do mineur, BWV 826
- Prélude en ut majeur (ext. Clavier bien tempéré, livre I, BWV 846)

MARTIN

- From the Zenith (ext. Two Reflections on Milton)

YUASA

- Cosmos Haptic

TAKEMITSU

- For away

CRUMB

- Primeval Sounds (Genesis I) (ext. Makrokosmos)

DEBUSSY

- Reflets dans l’eau (ext. Images)

CHOPIN

- Deuxième ballade en fa majeur, op.38

FAURE

- Barcarolle n°1 op.26

GRIFFES

- The lake at evening

SMETANA

- La Moldau (transcription par Fukuma)

Vendredi 18 Septembre - 20h00

Kotaro FUKUMA

Cloître des Jacobins

« Un jeu dont la maturité, la densité, la profonde élégance aussi, forcent l’admiration » Concertclassic. À 33 ans, le 1er Prix du Concours de Cleveland 2003 s’impose parmi les grands poètes du clavier de la nouvelle génération. Subtilement agencé, son récital intitulé « Bach and Cosmos, Bach and Water » entremêle la musique du Cantor avec le romantisme et la modernité.

BACH

  • Concerto Italien en fa majeur, BWV 971

DEBUSSY

  • Estampes

CHOPIN

  • Première Ballade en sol mineur, op.23
  • Deuxième Ballade en fa majeur, op.38
  • Troisième Ballade en la bémol majeur, op.47
  • Quatrième Ballade en fa mineur, op.52

RAVEL

  • La Valse
Samedi 19 Septembre - 20h30

François DUMONT

L’Escale

François Dumont se range parmi les plus attachants pianistes de la jeune génération française. Musicien subtil, à son aise dans le grand répertoire classique autant que chez les romantiques et les impressionnistes, ses interprétations témoignent d’un style, d’un naturel et d’une invention sonore remarquables. Chez lui « tout est exprimé avec naturel, porté par un jeu au geste sobre, à la fois chantant, lisible et bien timbré » (Concertclassic).

VOLODOS

  • Paraphrase sur la marche turque de Mozart

LISZT-WAGNER

  • La mort d’Isolde

AGOSTI-STRAVINSKY

  • L’oiseau de feu (danse infernale berceuse et finale)

BRAHMS

  • Intermezzo op.117 n°3
  • Intermezzo op.118 n°6
  • Deuxième Ballade op.10

SCHOENBERG

  • Klavierstücke op.11 n°1

BALAKIREV

  • Islamey
Dimanche 20 Septembre - 16h00 - Entrée libre

Alexandre KANTOROW

Cloître des Jacobins

Alexandre Kantorow a commencé très tôt une activité de concertiste. À 16 ans, il a déjà été invité à se produire avec le Sinfonia Varsovia aux Folles Journées de Nantes et de Varsovie dans les variations sur un thème de Paganini de Rachmaninoff, et conséquemment Boris Berezovsky l’a invité pour deux récitals dans son festival de piano de Beauvais. Il a également joué avec plusieurs orchestres dont l’Orchestre de Liège, celui de Picardie, l’Orchestre de chambre de Bordeaux, l’Orchestre de Kaunas en Lituanie dans des répertoires de Franck, Rachmaninoff, Liszt et Saint-Saëns. 2015 est une année riche en activités pour ce jeune pianiste virtuose. Après un CD accueilli très favorablement par la critique, cette année il a enregistré son deuxième disque consacré aux concertos de Liszt avec le Tapiola Sinfonietta de Finlande, répertoire qu’il affectionne particulièrement, qui sortira sous le label BIS, et qu’il jouera à de nombreuses reprises cette saison, notamment à Osaka avec Augustin Dumay, à Taipei, et en tournée avec l’Orchestre National des Pays de la Loire. Sa passion pour Brahms l’amène à jouer son deuxième concerto avec orchestre. Il participe aussi à la saison inaugurale de la nouvelle Philharmonie de Paris en jouant la Fantaisie pour piano, chœur et orchestre de Beethoven. Parallèlement à ses très nombreux engagements, Alexandre poursuit ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans la classe de Franck Braley et Haruko Ueda. Alexandre se dédie à une carrière de soliste, néanmoins il profite des joies de la musique de chambre en y consacrant son été dans de nombreux festivals, et il prendra beaucoup de plaisir à étendre son répertoire au-delà de la musique classique avec le « Warsaw Concerto » d’Addinsell (musique de film) et la « Rhapsodie in blue » de Gershwin qu’il jouera dans sa version d’origine avec un jazz band.

En partenariat avec le Palazetto Bru Zane - Centre de musique romantique française

SAMAZEUILH

  • Suite en Sol Majeur

RAVEL

  • Le Tombeau de Couperin

JAËLL

  • Les beaux jours

FRANCK

  • Prélude, Choral et Fugue
Lundi 21 Septembre - 20h00

Dana CIOCARLIE

Auditorium Saint-Pierre des Cuisines

Tempérament lumineux et lyrique, Dana Ciocarlie vit la musique avec un engagement et un naturel auxquels nul ne résiste. Son superbe toucher aime certes se mettre au service des romantiques, Schumann en particulier, mais elle aborde un répertoire très varié où s’illustre souvent sa curiosité envers des compositeurs méconnus. Ainsi Samazeuilh et Jaëll voisinent-ils au cours de ce récital avec les illustres Franck et Ravel.

MOZART

  • Fantaisie en ré mineur K.397
  • Fantaisie en do mineur K.475

BEETHOVEN

  • Sept Bagatelles op.33

SCHUBERT

  • Allegretto en ut mineur, D 915

SCHUMANN

  • Fantaisie en ut majeur, op 17
Mardi 22 Septembre - 20h00

Pavel KOLESNIKOV

Cloître des Jacobins

« L’un des plus mémorables récitals que Londres ait connu depuis longtemps », s’enthousiasmait The Telegraph après les débuts de Pavel Kolesnikov au Wigmore Hall. Clarté, musicalité, tendresse sont des termes souvent utilisés pour qualifier les interprétations d’un artiste né en Sibérie, ancien élève de Maria-João Pires entre autres. Son programme s’avère on ne peut mieux choisi pour mettre en lumière la fraîcheur et l’élan de son jeu.

Concert lecture

DEBUSSY

  • Estampes

GRANADOS

  • Quejas, o la Maja y el ruiseñor (ext. Goyescas)
  • Amor y muerte (ext. Goyescas)

DE FALLA

  • Fantasia Baetica

Sur les textes de :

MAETERLINCK

  • Le Silence

PEGUY

  • Ô ma fille la nuit

RILKE

  • Poèmes à la nuit
  • Ce soir mon cœur fait chanter
Mercredi 23 Septembre - 20h00

Marthe KELLER & Nelson GOERNER

Cloître des Jacobins

L’art de diseuse de Marthe Keller associé au jeu si riche et évocateur du pianiste argentin : une véritable soirée de musique de chambre se profile avec ce concert-lecture. Vers ou prose, des textes de Maeterlinck, Péguy et Rilke tiendront compagnie à des pièces de Debussy, Granados et de Falla ; mots et sons noueront un dialogue poétique mystérieux et envoûtant. « Les âmes se pèsent dans le silence et les paroles que nous prononçons n’ont de sens que grâce au silence où elles baignent »...

BEETHOVEN

  • Sonate n°5, en ut mineur, op .10 n°1

BRAHMS

  • Sonate en ut majeur, op.1

CHOPIN

  • Fantaisie en fa mineur, op.49
  • Trois Mazurkas op.63
  • Trois Valses Brillantes op.34
  • Etudes op.10 n°1-2-3 et 4
Jeudi 24 Septembre - 20h00

Lukas GENIUSAS

Cloître des Jacobins

En 2010, à tout juste vingt ans, Lukas Geniusas remportait le 1er Prix du Concours Gina Bachauer et le 2e Prix du Concours Chopin de Varsovie, au terme de son cursus au Conservatoire de Moscou. Depuis, le jeune artiste est partout salué pour la singularité d’un jeu alliant virtuosité, raffinement sonore et originalité des choix interprétatifs. « En l’écoutant, et en le voyant - une délicatesse infinie sous un physique léonin – on pense à... Emil Guilels ! », commente le magazine Diapason.

BRAHMS

  • Rhapsodie en si mineur, n°1 op.79
  • Rhapsodie en sol mineur, n°2 op.79

SCHUMANN

  • Kresileriana op.16

SCHUBERT

  • Sonate n°23, en si bémol majeur, D 960
Vendredi 25 Septembre - 20h00

Christian ZACHARIAS

Cloître des Jacobins

Une profonde complicité unit depuis de longues années Christian Zacharias au Festival. Musicien complet, à la fois pianiste et chef d’orchestre, l’ancien élève de Vlado Perlemuter est l’ennemi juré de la routine. L’intacte curiosité avec laquelle il retrouve les partitions les plus familières lui permet d’en livrer une approche toujours neuve et d’en révéler des détails insoupçonnés. Une superbe soirée en terre germanique se profile avec la venue d’un incomparable pianiste poète.

Concert étudiant en Partenariat avec le PRES

  • Carte blanche jazz
Samedi 26 Septembre - 20h00

Paul LAY

Cloître des Jacobins

« Excellente imagination harmonique, jeu très diversifié, compositions des plus intéressantes, connaissance évidente de l’histoire du jazz, discours personnel. Paul Lay a tous les atouts pour « monter » et durer ! » : Martial Solal a vu juste et le Toulousain ne cesse de confirmer sa place « dans la cour des jazzmen français qui comptent » (Jazzman). On s’impatiente de retrouver un pianiste que l’Académie Charles Cros a couronné d’un Grand Prix en 2014.

BRAHMS

  • Sonate n°3 en fa mineur, op.5

SCHUBERT

  • Quatre Impromptus op.90 D 899

PROKOFIEV

  • Sonate n°7 en si bémol majeur, op.83
Lundi 28 Septembre - 20h00

Lukáš VONDRÁČEK

Cloître des Jacobins

Précocité : faible mot pour parler de Lukáš Vondráček qui, après des débuts publics à quatre ans, a effectué sa première tournée internationale alors qu’il n’en avait que 10. Formé à Vienne, Katowice et à Boston, le jeune artiste tchèque frappe par son autorité tant musicale que pianistique. « On n’a pas vu pareille maîtrise de l’instrument depuis très longtemps », a écrit The Weekend Post à son sujet.

SCRIABINE

  • Feuillet d’album (ext. Trois pièces op.45)
  • Sonate n°4 en fa dièse majeur, op.30
  • Rêverie (ext. Trois pièces op.49)
  • Sonate n°10 op.70
  • Sonate n°7 op.64
  • Deux pièces op.57
  • Sonate n°9 op.68
  • Nuances (ext. Quatre pièces op.56)
  • Sonate n°5 en fa dièse majeur, op.53
Mardi 29 Septembre - 20h00

Varduhi YERITSYAN

Les Abattoirs

2015 célèbre le centenaire de disparition d’Alexandre Scriabine, compositeur singulier dont le parcours traduit une fascinante évolution vers un idiome toujours plus libre et audacieux. Familière de l’univers du Russe, d’un monde sonore fait de couleurs, de sensualité et de feu, Varduhi Yeritsyan offre un récital qui, entre miniatures et plus grandes formes, dessine un portrait fidèle du « poète de l’extase » - mystérieux et flamboyant.

  • Carte blanche jazz

Accompagné de son bassiste Hassan Shakur

Mercredi 30 Septembre - 20h00

Monty ALEXANDER

Cloître des Jacobins

Avec Monty Alexander, accompagné de son fidèle bassiste Hassan Shakur, le 36ème Festival se conclut en présence d’un monstre sacré du jazz. Jamaïcain formé aux États-Unis, « il brille depuis un demi-siècle sur les scènes internationales grâce à cette façon très personnelle de combiner les rythmes chaloupés de Kingston et l’exigence jazz de l’héritage afro-américain, remarque Joe Farmer, avec un esprit d’ouverture qui lui interdit de se laisser enfermer dans une catégorie ». Une solaire soirée de clôture en perspective !